DJDELNORTE 2019 : Un succès sur toute la ligne

3 scènes, du rock, du techno, du country, du québécois et de la musique des 60 dernières années à retentis jusqu’à 4h du matin. C’est dans le village de Sainte-Sophie que la première édition du festival de musique DJDELNORTE s’est déroulé samedi le 1er juin.

Malgré un léger retard de 30 minutes, rien ne pouvait empêcher le lancement du festival. Un repas gastronomique à précéder le début des festivités où les hot-dogs furent très apprécié. Salades, saucisses italiennes et hot-dog Végé étaient aussi au menu.

Le premier DJ à prendre le contrôle de la musique a été DJ Eltobito. Installé sur la scène Green Pool, il a offert un set en musique pop, blues, rock et grunge. Firewomen de The Cult à lancer la soirée qui fera entendre plus de 150 chansons choisis par les DJ de Montréal, Gatineau et des Laurentides. DJ Eltobito a donné une place de choix au rock canadien. Le DJ avait fait le choix de mixer live ses chansons afin d’y ajouter une touche personnelle.

Eltobito fut suivi de DJ Cowboy qui a fait une entrée fulgurante. La tête ornée d’un chapeau de cowboy, le DJ a été accueillis avec enthousiasme. Bien que son nom laisse sous-entendre un set complètement country, les choix du DJ étaient variés. On a entendu du Avatar et même de la musique québécoise. Interrogé sur cette selection étonnante, le DJ a mentionné « C’est les influences de ma copine ». Chaque choix musical étaient introduit par de courts messages du DJ. Ce dernier à même dédié une chanson à son père.

Qui dit musique dit danse. DJ Ktaine à réussis à remplir le plancher de danse dès son arrivée sur la scène Green Pool. La doyenne des DJ y est allée de succès en succès. Le voisinage est arrivé en grand nombre et ont commencé une danse en ligne. DJ Ktaine nous a prouvé que le quétaine ça marche. Elle se mérite le coup de coeur de la soirée.

La soirée s’est poursuivi avec DJ Freddy Mc Cougar et la manitobaine Lil’ Baby Brooke. Ils ont entrepris leur performance avec brio muni d’un IPad pour le mixte. Ce n’est pas parce que tu es né un peu avant la fin du siècle que ta culture musicale se limite aux chansons des années 2000. Le duo nous a offert du Motley Crue. Les festivaliers spécialistes de Motley Crue ne connaissait même pas la chanson choisis. Nous avons entendu également du Elvis en mémoire du grand-père de Freddy Mc Cougar.

C’est avec un public sous le choc que le Collectif DJ Hot Mess a dû entreprendre son set. Une plainte de tapage nocturne avait été déposé et les policiers ont mis le festival en pause momentanément. Qu’à cela ne tienne, les 2 DJ sont arrivés avec des feux de Bengale et ont repartis le bal. Le set c’est déroulé sur la scène FireWire près du feu. C’est avec surprise que le rock pesant c’est fait entendre. Du Pantera, WOW! Les deux DJ nous ont également offert une chorégraphie. L’enthousiasme des protagonistes s’est fait sentir durant tout le set.

EDM: Electronic dance music. Acronyme bien connu du milieu techno, voilà ce que nous a servi DJ Old Mouse en direct de la scène FireWire. C’est un choix courageux connaissant l’amour des spectateurs pour le rock. Il a réussi à faire ressortir qu’il n’y avait pas que des rockers dans le groupe. Grand fan de Deadmau5, le DJ a fait découvrir les joies de la musique Trance et assurément recruté de nouveaux fan.

Les festivaliers se sont ensuite déplacés vers la scène intérieur ManCave. Choix judicieux car DJ LP a fait honneur à sa réputation. Du Hard Rock, du Métal, du volume et de l’énergie. Fier de ses choix la DJ n’a cessé de danser. Ses choix musicaux entraînaient automatiquement le public à chanter ou même crier les refrains. Heureusement que le festival était sur la scène ManCave car une autre plainte de tapage sonore aurait été faite.

Ne restait plus qu’à entendre le dernier DJ et non le moindre. DJ Brick Rock’s. Sûr de lui, le DJ a poursuivi dans la ligné de DJ LP. On s’en doutait. Cette famille rock. Les festivaliers étaient tous rassemblé autour du bar et Brick Rock’s enfilait ses choix musicaux, servait des drinks et prenait les demandes spéciales. Le DJ n’avait pas de restriction de temps contrairement aux autres qui devaient se limiter à des performances de 60 minutes. Les haut-parleurs ce se sont tue vers les 4h15. 10h de musique. Les haut-parleurs sont claqués. Ils auront 1 an pour s’en remettre.